Expositions passées

Trésors de la Fondation des Treilles

21.01 – 29.05.2022

Au premier semestre 2022, la Fondation de l’Hermitage a eu le privilège de dévoiler, pour la première fois en Suisse, une sélection des plus grands chefs-d’œuvre de la Fondation des Treilles. Établie à Tourtour, dans le sud de la France, elle abrite une collection prestigieuse créée par une mécène visionnaire, Anne Gruner Schlumberger (1905-1993), qui réunit des œuvres de Hans Arp, Georges Braque, Victor Brauner, Jean Dubuffet, Max Ernst, Alberto Giacometti, Paul Klee, François-Xavier Lalanne, Henri Laurens, Fernand Léger, Pablo Picasso, ou encore Takis.

Voir plus

Hans Emmenegger (1866-1940)

25.06 – 31.10.2021

La Fondation de l’Hermitage a consacré une grande rétrospective au peintre lucernois Hans Emmenegger (1866-1940) – une première en Suisse romande. Cet artiste d’une originalité extrême, tant dans le choix de sujets insolites que dans l’audace des compositions, figure désormais parmi les peintres suisses les plus importants de son temps.

Voir plus

Chefs-d’œuvre de la Collection Bemberg

02.03 – 30.05.2021

La Fondation de l’Hermitage a eu le privilège de dévoiler une sélection des plus grands chefs-d’œuvre de la prestigieuse collection privée de Georges Bemberg (1915-2011). Né dans une famille allemande installée en Argentine au milieu du 19e siècle, l’illustre collectionneur et homme de lettres a réuni, tout au long de sa vie, un ensemble de peintures, de dessins et d’objets d’art comptant parmi les plus importants de son temps.

Voir plus

Arts et Cinéma

04.09.2020 – 03.01.2021

En collaboration avec La Cinémathèque française et la Réunion des musées métropolitains Rouen Normandie, la Fondation de l’Hermitage a ouvert un nouveau chapitre à son exploration de la modernité artistique, en s’intéressant aux liens entre les beaux-arts et l’une des grandes révolutions visuelles du 20e siècle : le cinéma.

Voir plus

Le Canada et l’impressionnisme

24.01 – 24.05.2020

Organisée en collaboration avec le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa, l’exposition montrait comment les peintres canadiens ont découvert l’impressionnisme à la fin du 19e siècle en France, et comment ils ont réagi, à travers leur style et leurs sujets, à cette révolution picturale. Nourris par ce mouvement international, bon nombre de ces artistes ont donné, une fois de retour au pays, une impulsion cruciale à l’émergence de la peinture moderne canadienne.

Voir plus

Ombres

28.06 – 27.10.2019

Après l’exposition Fenêtres en 2013, la Fondation de l’Hermitage a poursuivi son exploration des grands thèmes de l’iconographie occidentale et proposé de découvrir les multiples facettes de l’ombre. Avec une sélection inédite de près de 140 œuvres, le parcours traversait 500 ans d’histoire de l’art et convoquait des formes artistiques très variées, allant de la peinture à l’installation, en passant par la sculpture, l’estampe, le dessin, le découpage, la photographie ou encore la vidéo.

Voir plus

La peinture anglaise

01.02 – 02.06.2019

La Fondation de l’Hermitage a consacré une grande exposition à la peinture de la période victorienne (1837-1901). À travers une sélection de près de 60 œuvres, dont la plupart étaient présentées pour la première fois en Suisse, le projet illustrait la richesse et la fascinante originalité de l’art anglais au 19e siècle.

Voir plus

Manguin

22.06 – 28.10.2018

La Fondation de l’Hermitage a présenté une grande exposition consacrée à Henri Manguin (1874-1949), retraçant les premières années du parcours artistique de cet amoureux de la couleur, surnommé le «peintre voluptueux» par Apollinaire. L’accent était mis sur la période fauve, durant laquelle Manguin accompagne et parfois même précède les audaces de ses amis peintres, en quête de nouveaux moyens expressifs par le biais de la couleur. Offrant de somptueuses harmonies chromatiques, les toiles de cette époque témoignent d’un talent et d’une inventivité rares.

Voir plus

Pastels

02.02 – 21.05.2018

La Fondation de l’Hermitage a mis à l’honneur le pastel, médium fascinant à la croisée du dessin et de la peinture. Inspirée par les Danseuses au repos, célèbre pastel de Degas donné il y a vingt ans à la Fondation de l’Hermitage, l’exposition rassemblait 150 chefs-d’œuvre de collections suisses publiques et privées. Offrant une véritable histoire de cette technique originale, la présentation traversait près de cinq siècles de création, des maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains.

Voir plus

Chefs-d’œuvre de la Collection Bührle

07.04 – 29.10.2017

La Fondation de l’Hermitage a eu le privilège d’accueillir les joyaux impressionnistes et postimpressionnistes de la collection Bührle. Composée de chefs-d’œuvre d’artistes incontournables des 19e et 20e siècles, comme Champ de coquelicots près de Vétheuil de Monet (vers 1879), Le garçon au gilet rouge de Cézanne (vers 1888), ou encore Le semeur, soleil couchant de Van Gogh (1888), cette collection particulière compte parmi les plus prestigieuses au monde.

Basquiat, Dubuffet, Soulages…

24.06 – 30.10.2016

La Fondation de l’Hermitage a consacré sa grande exposition de l’été 2016 à l’une des plus belles collections privées d’Europe, montrée en exclusivité à Lausanne. Regroupant une centaine de peintures, sculptures et installations, la manifestation offrait une exploration inédite de la création occidentale des 20e et 21e siècles. Réunie depuis les années 1950 par un passionné des arts, cette collection hors normes, à la fois cohérente et d’une diversité remarquable, n’avait encore jamais été présentée au public.

Signac

29.01 – 22.05.2016

C’est une collection très prestigieuse d’œuvres de Paul Signac (1863-1935) qui a été présentée du 29 janvier au 22 mai 2016 à la Fondation de l’Hermitage : près de 140 peintures, aquarelles et dessins illustraient la carrière foisonnante du maître néo-impressionniste.

Marius Borgeaud

26.06 – 25.10.2015

La Fondation de l’Hermitage a présenté une grande rétrospective consacrée à l’un des acteurs majeurs de la création artistique suisse du début du 20e siècle : le peintre Marius Borgeaud, né à Lausanne en 1861, actif en France et resté très populaire auprès du public suisse.

De Raphaël à Gauguin

06.02 – 25.05.2015

La Fondation de l’Hermitage a eu le rare privilège de présenter la collection privée du Genevois Jean Bonna. Constitué principalement d’œuvres sur papier, cet ensemble exceptionnel, d’une grande cohérence, a été réuni au fil des ans pour le seul plaisir des yeux, sans souci d’exhaustivité.

Peindre l’Amérique

27.06 – 26.10.2014

À l’occasion de son 30e anniversaire, la Fondation de l’Hermitage a présenté, en été 2014, une exposition exceptionnelle consacrée à la peinture américaine du 19e siècle. Centrée autour du paysage, du portrait et de la nature morte, cette manifestation réunissait un ensemble d’œuvres réalisées entre 1830 et 1900, et pour la plupart présentées pour la première fois en Europe.

Le goût de Diderot

07.02 – 01.06.2014

Dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la naissance de Denis Diderot (1713-1784), la Fondation de l’Hermitage a eu le plaisir de consacrer une exposition au célèbre philosophe français, et en particulier à sa relation à l’art. Organisée en partenariat avec le musée Fabre de Montpellier, cette présentation d’envergure réunissait une sélection exceptionnelle de peintures, sculptures, gravures et dessins, que Diderot a pu admirer au Louvre à l’occasion des Salons – expositions temporaires organisées par l’Académie royale de peinture et de sculpture – et qu’il a commentés dans ses comptes rendus rédigés entre 1759 et 1781.

Miró

28.06 – 27.10.2013

La Fondation de l’Hermitage a accueilli un ensemble exceptionnel de 80 œuvres de Joan Miró (1893-1983), provenant de la Fondation Pilar i Joan Miró à Palma de Majorque, qui a reçu une importante donation de la part de l’artiste et de son épouse. L’exposition se concentrait sur les œuvres de la maturité, réalisées au cours des trente dernières années de sa vie dans l’atelier majorquin où le grand maître vécut de 1956 à sa mort.

Fenêtres

25.01 – 20.05.2013

Depuis toujours, le thème de la fenêtre fascine les artistes. Avec l’exposition Fenêtres, de la Renaissance à nos jours. Dürer, Monet, Magritte…, la Fondation de l’Hermitage proposait de découvrir le rôle primordial tenu par ce motif dans l’iconographie occidentale, du 15e siècle à nos jours. Organisée en partenariat avec le Museo Cantonale d’Arte et le Museo d’Arte de Lugano, cette manifestation réunissait plus de 150 œuvres provenant de nombreuses institutions suisses et européennes, ainsi que de prestigieuses collections privées.

Contemporain… ou bien?

09.11 – 16.12.2012

Dans cette exposition exclusive consacrée à la collection d’art BCV (Banque Cantonale Vaudoise), la Fondation de l’Hermitage proposait de découvrir une centaine d’œuvres réalisées par des artistes liés au canton de Vaud, du 20e siècle à nos jours. Un patrimoine culturel exceptionnel, qui fait la part belle à la création contemporaine.

Asger Jorn

22.06 – 21.10.2012

Après les expositions Alberto Giacometti (2002), André Derain (2003) ou encore Edward Hopper (2010), la Fondation de l’Hermitage a proposé en été 2012 une nouvelle ouverture sur un acteur majeur de la création moderne, en consacrant pour la première fois en Suisse romande une exposition au peintre Asger Jorn (1914-1973), considéré comme le plus grand artiste danois du 20e siècle. Cette manifestation s’inscrivait en outre dans la prolongation de l’exposition Impressions du Nord. La peinture scandinave 1800-1915 qui, en 2005, avait permis aux visiteuses et visiteurs de la Fondation de découvrir l’extraordinaire vitalité des peintres nordiques au 19e siècle.

Au fil des collections…

27.01 – 20.05.2012

Réunissant plus d’une centaine d’œuvres, l’exposition Au fil des collections, de Tiepolo à Degas proposait un nouveau regard sur la collection – rarement montrée – de la Fondation de l’Hermitage. Articulée autour des chefs-d’œuvre du musée (Tiepolo, Bocion, Sisley, Degas, Vuillard, Vallotton, Valadon, Braque, Magritte, etc.), cette présentation les confrontait avec d’autres joyaux, souvent inédits, des collections suisses, publiques et privées, en un dialogue original et novateur.

Van Gogh, Bonnard, Vallotton…

24.06 – 23.10.2011

La Fondation de l’Hermitage a consacré sa grande exposition d’été 2011 à l’une des plus prestigieuses collections privées d’Europe : la collection Hahnloser. Réunie entre 1905 et 1936 à Winterthour par Arthur Hahnloser (1870-1936) et son épouse Hedy Hahnloser-Bühler (1873-1952), cette collection est exceptionnelle à plus d’un titre. Elle est le fruit de rencontres et d’amitiés avec de nombreux artistes, parmi lesquels Ferdinand Hodler, Giovanni Giacometti, Félix Vallotton ou encore Pierre Bonnard, qui introduisirent les Hahnloser dans la scène artistique parisienne, les aidant et les conseillant dans leurs achats.

El Modernismo

28.01 – 29.05.2011

La Fondation de l’Hermitage a présenté une importante exposition consacrée à l’art espagnol à l’aube du 20e siècle. Centrée autour des peintres de la « génération de 1898 » issue des turbulences extrêmes traversées par l’Espagne tout au long du 19e siècle, l’exposition montrait l’évolution de leur carrière artistique. Oscillant entre respect des traditions et modernité, leurs œuvres s’inscrivent dans l’élan d’ouverture que connaît alors l’avant-garde espagnole.

La maison et l’infini

05.11 – 12.12.2010

Pianiste et chef d’orchestre d’exception, Christian Zacharias a été depuis l’an 2000 directeur artistique et chef principal de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Il a fêté en 2010 son soixantième anniversaire, et la Fondation de l’Hermitage s’est associée aux hommages qui lui ont été rendus à cette occasion en confiant pour quelques semaines ses cimaises à la collection de ce grand musicien.

Edward Hopper

25.06 – 17.10.2010

Observateur incomparable de la société américaine et témoin attentif des mutations sociales que connaît le Nouveau Continent au 20e siècle, Edward Hopper incarne véritablement la peinture américaine de son temps. Méditant la leçon des grands maîtres de la lumière – dont Vermeer –, il fait très tôt entendre sa voix au sein des avant-gardes américaines en inscrivant son œuvre dans la tradition réaliste. Peintre des petites villes et des scènes en apparence banales, Hopper affectionne les lieux tranquilles et familiers, souvent déserts. Ses tableaux, étrangement silencieux, revêtent un caractère de mystère indéfinissable.

100 chefs-d’œuvre du Städel Museum

05.02 – 24.05.2010

S’ouvrant avec l’illustre portrait du poète Goethe peint par Tischbein en 1787, véritable icône de la peinture romantique allemande, l’accrochage célèbrait ensuite l’art français du 19e siècle, des paysages réalistes de Corot et Courbet aux portraits impressionnistes de Renoir, vibrants de lumière, jusqu’aux Musiciens à l’orchestre de Degas, à la mise en scène audacieuse. Parmi les temps forts de l’exposition figurait le symbolisme, avec des artistes à l’imaginaire singulier, teinté de mysticisme (Böcklin, Ensor, Moreau, Munch, Redon), auxquels fait écho un ensemble de toiles intimistes des peintres Nabis (Bonnard, Vallotton, Vuillard).

Passions partagées

26.06 – 25.10.2009

Bacon, Baselitz, Braque, Bonnard, Calder, Cézanne, Dalí, Sonia Delaunay, Derain, Dubuffet, Ernst, Francis, Giacometti, Hodler, Kiefer, Klee, Klein, Léger, Magritte, Matisse, Miró, Monet, Picasso, Renoir, Richter, Rothko, Rouault, Signac, Soulages, Vallotton, Van Velde, Vlaminck, Warhol… Tous ces artistes, et bien d’autres encore, étaient présents dans cette exposition coup de cœur, qui conduisait les visiteuses et les visiteurs sur les chemins de crête de l’art moderne, de l’impressionnisme à l’expressionnisme abstrait.

Christo et Jeanne-Claude

13.02 – 24.05.2009

La Fondation de l’Hermitage a eu le privilège d’accueillir une exposition exceptionnelle sur une œuvre de Christo et Jeanne-Claude en cours de création : Over The River. Commencé en 1992 et prévu pour une mise en place en été 2012, ce projet – qui ne sera finalement jamais réalisé – prévoyait de couvrir la rivière Arkansas, dans l’État du Colorado (États-Unis), avec des panneaux de toile sur une section discontinue de 64,5 km. Cette exposition étonnante s’inscrivait dans la continuité des manifestations dédiées aux grandes figures de l’art contemporain.

La peinture italienne de la Renaissance au 18e siècle

27.06 – 26.10.2008

Située à Bergame en Lombardie, l’Accademia Carrara est non seulement une école des Beaux-Arts réputée, mais également un important musée, comprenant une vaste pinacothèque d’art ancien allant du 15e au 19e siècle. Cet impressionnant patrimoine, qui comprend plus de 1’800 œuvres, fut enrichi successivement par plusieurs collectionneurs célèbres, tels le comte Guglielmo Lochis ou le grand historien de l’art et connaisseur Giovanni Morelli.

Victor Hugo

01.02 – 18.05.2008

Réunissant un exceptionnel ensemble de quelque 90 dessins, l’exposition présentée par la Fondation de l’Hermitage dévoilait l’étonnante modernité de l’art graphique de Victor Hugo (1802-1885), génie romantique qui non seulement a réalisé l’une des œuvres littéraires les plus riches du 19e siècle, mais a également, tout au long de sa vie, énormément dessiné.

Fantin-Latour

29.06 – 28.10.2007

La Fondation de l’Hermitage a mis à l’honneur pour la première fois en Suisse le peintre français Henri Fantin-Latour, qui compte parmi les talents les plus éminents de la deuxième moitié du 19e siècle. S’éloignant de la peinture réaliste du milieu du siècle, en particulier de celle de Courbet dont il fut un temps l’élève, Fantin-Latour aspire au même but que ses contemporains impressionnistes : créer une peinture dans laquelle l’aspect formel joue un rôle plus important que le motif. Il ne trouve cependant pas les sujets de ses compositions dans la nature, le plein air, mais préfère travailler dans l’intimité de son atelier parisien.

La Belgique dévoilée

25.01 – 28.05.2007

Offrant pour la première fois en Suisse une vision globale de l’art belge à la fin du 19e siècle, l’exposition de la Fondation de l’Hermitage a mis en lumière le groupe des XX et celui de la Libre Esthétique, desquels émergent en trois décennies des peintres parmi les plus novateurs de l’avant-garde européenne. À travers une centaine de tableaux et dessins, l’exposition révélait les artistes majeurs de cette époque, et s’articulait autour des principaux courants qui marquent ces années cruciales : l’impressionnisme et le néo-impressionnisme, le symbolisme et l’expressionnisme.

Baselitz

30.06 – 29.10.2006

Artiste majeur de la scène contemporaine, le peintre allemand Georg Baselitz était à l’honneur à la Fondation de l’Hermitage durant l’été 2006. À travers une centaine d’huiles, dessins, gravures et sculptures, venant pour la plupart de la collection personnelle de l’artiste, l’exposition offrait une vision tout à la fois plus essentielle et intimiste de cette œuvre intense, qui se déploie auprès de celles des plus grands, de Picasso à Bacon.

Chefs-d’œuvre du musée Fabre de Montpellier

27.01 – 05.06.2006

Poursuivant son exploration des grandes collections, la Fondation de l’Hermitage a eu le privilège d’accueillir plus de cent trente œuvres provenant du musée Fabre de la Communauté d’Agglomération de Montpellier. Considéré comme l’une des toutes premières collections publiques françaises par son importance, le musée, fondé en 1828, s’est enrichi grâce à de nombreuses donations et à une politique d’acquisition dynamique.

Caillebotte

24.06 – 23.10.2005

À travers une centaine de peintures, pastels et dessins, cette rétrospective a mis en lumière l’apport fondamental de Gustave Caillebotte (1848-1894) à l’impressionnisme. Peintre – il participe entre 1876 et 1882 aux expositions du groupe impressionniste –, collectionneur et mécène, Caillebotte joue un rôle central au sein de ce mouvement. Proche de Renoir et de Monet, il soutient indéfectiblement ses amis, et prend une part active à l’avènement de la « nouvelle peinture ».

Impressions du Nord

27.01 – 22.05.2005

Réunissant plus d’une centaine d’œuvres d’artistes danois, finlandais, norvégiens et suédois, cette exposition offrait un nouvel éclairage sur la peinture nordique qui, à l’instar de la littérature avec Ibsen et Strindberg, et de la musique avec Grieg et Sibelius, s’est développée avec une originalité fascinante tout au long du 19e siècle.

Trésors de la céramique précolombienne

24.06 – 24.10.2004

En été 2004, la Fondation de l’Hermitage a présenté  une centaine de céramiques précolombiennes conservées dans la prestigieuse collection du Museo Barbier-Mueller de Barcelone. Cette exposition, qui témoignait du rôle primordial tenu par la céramique dans les cultures préhispaniques, permettait de découvrir des objets pour la plupart inédits, provenant de tout le continent américain, du sud des États-Unis jusqu’au Pérou, et remontant, pour les plus anciens, à 1500 ans avant notre ère.

Du Greco à Delacroix

30.01 – 31.05.2004

Après avoir accueilli les trésors des musées de Barcelone (1986), Liège (1988), Lyon (1989) et Grenoble (1992), la Fondation de l’Hermitage a poursuivi son exploration des grandes collections d’art publiques en montrant une sélection d’une centaine de peintures et dessins provenant de la Pinacothèque nationale d’Athènes, Musée Alexandre Soutzos. Grâce à une politique d’acquisition dynamique et à de nombreuses donations, la Pinacothèque, fondée en 1900, est riche aujourd’hui de plus de 10’000 œuvres.

František Kupka

27.06 – 12.10.2003

La Fondation de l’Hermitage a présenté en été 2003 une exposition consacrée au peintre et dessinateur tchèque František Kupka (1871-1957). Poursuivant une quête passionnée de la lumière et du mouvement, Kupka fut un protagoniste original du fauvisme, puis du cubisme, avant d’aborder, dès 1910, la peinture pure et la non-figuration. Cette exposition était l’occasion unique de découvrir le remarquable ensemble d’œuvres de Kupka – plus d’une centaine de peintures, pastels, dessins et gravures – conservé par le Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, à Paris.

André Derain (1880-1954)

14.03 – 09.06.2003

Organisée en partenariat avec l’Institut Valencià d’Art Modern de Valence, en Espagne, cette exposition proposait un nouvel éclairage sur l’œuvre d’André Derain. Elle présentait les quatre aspects les plus importants de la production vaste et variée de l’artiste français : fauvisme, premier cubisme analytique, néo-classicisme et primitivisme.

Les collections de l’Hermitage

24.01 – 23.02.2003

Vingt ans après sa création, la collection de la Fondation de l’Hermitage comprenait près de 800 œuvres. Une sélection de cet ensemble a été présentée au public à l’occasion de l’inauguration des nouveaux espaces de conservation et d’exposition de la Fondation.

L’impressionnisme américain

07.06 – 20.10.2002

Depuis son exposition inaugurale de 1984, L’Impressionnisme dans les collections romandes, la Fondation de l’Hermitage s’est intéressée à de nombreuses reprises à la révolution picturale qui a bouleversé le monde des arts à la fin du 19e siècle. Avec L’impressionnisme américain 1880-1915, elle a renouvelé l’approche de ce mouvement en montrant de quelle façon l’aventure impressionniste, née en France, s’est poursuivie sur le Nouveau Continent.

Alberto Giacometti

01.02 – 12.05.2002

En point d’orgue aux manifestations célébrant le centenaire de la naissance d’Alberto Giacometti (1901-1966), la Fondation de l’Hermitage a présenté une exposition centrée sur la prestigieuse collection de Robert et Lisa Sainsbury, sortie pour la première fois d’Angleterre à cette occasion.

Picasso, Klee, Dubuffet…

01.06 – 26.08.2001

La Fondation de l’Hermitage a accueilli en été 2001 la première présentation publique d’une des principales collections privées suisses : celle de Jean Planque (1910-1998), réunie au fil du temps par cet ami des peintres, peintre lui-même, et conseiller de la galerie Beyeler à Bâle durant plus de quinze ans.

Jawlensky en Suisse (1914 -1921)

26.01 – 13.05.2001

Cette exposition se concentrait sur les années 1914 à 1921, qu’Alexej von Jawlensky (1864-1941) passa en Suisse. Décisives pour l’évolution de l’œuvre de l’artiste russe, ces années le voient se détacher de la forme expressive de ses premiers travaux pour trouver un mode de figuration empreint d’intériorité.

Eugène Boudin

07.07 – 15.10.2000

Peintre du ciel et de l’eau, Eugène Boudin (1824 -1898) est célèbre pour ses paysages de la côte normande, ses marines et ses scènes de plage. Cette exposition, la première en Suisse, a été organisée en partenariat avec la Fondation Langmatt à Baden.

Auguste Chabaud

25.02 – 28.05.2000

Réunissant près de 100 tableaux et plus de 50 dessins, cette exposition offrait un panorama rétrospectif de l’œuvre d’Auguste Chabaud. Né à Nîmes en 1882, Chabaud monte à Paris en 1899. La frénésie de la métropole, sa modernité agressive fascinent le jeune peintre, qui reste malgré tout profondément attaché à sa Provence natale, parcourue par le rythme lent, immuable, de la vie rurale. De la tension entre ces deux pôles, Paris et le Sud de la France, où il retournera s’établir après la Première Guerre mondiale, va naître une œuvre puissante et singulière.

Victor Brauner ou l’enchantement surréaliste

09.07 – 10.10.1999

Conçue par la Fondation de l’Hermitage et présentée exclusivement à Lausanne, cette exposition offrait un panorama représentatif de l’œuvre de Victor Brauner (1903-1966). Elle bénéficiait d’importants prêts accordés tant par des collections publiques françaises, parmi lesquelles le Musée national d’art moderne à Paris, que par des collections privées suisses et françaises.

L’âge d’or de l’aquarelle anglaise

22.01 – 24.05.1999

Consacrée au monde intime et subtil de l’aquarelle anglaise, cette exposition offrait un vaste panorama de cette technique très prisée outre-Manche, des artistes novateurs du 18e siècle jusqu’aux virtuoses de l’époque victorienne.

Futurisme. L’Italie face à la modernité, 1909-1944

10.07 – 11.10.1998

Cette exposition proposait un éclairage historique sur le futurisme, courant d’avant-garde né en 1909 avec la publication du Manifeste du futurisme par le poète italien Marinetti. Les peintres Balla, Boccioni, Carrà, Russolo et Severini sont les principaux représentants de ce mouvement qui a prôné une esthétique nouvelle, fondée sur le progrès, la machine et la vitesse.

Pointillisme. Sur les traces de Seurat

23.01 – 01.06.1998

Du Greco à Mondrian. Une collection privée suisse

24.01 – 25.05.1997

Charles Camoin (1879-1965). Sous le signe de Cézanne et du fauvisme

27.06 – 05.10.1997

Cartier. Splendeurs de la joaillerie

22.03 – 16.06.1996

Armand Guillaumin (1841-1927). Un maître de l’impressionnisme français

12.07 – 20.10.1996

 

Jean-Louis Forain

20.10.1995 – 07.01.1996

 

Édouard Marcel Sandoz

24.02 – 14.05.1995

Andy Warhol. Rétrospective Collection José Mugrabi

25.05 – 01.10.1995

 

Les peintres de Zborowski. Modigliani, Utrillo, Soutine…

24.06 – 30.10.1994

La nouvelle vague. Estampes japonaises

11.02 – 22.05.1994

Collections du musée

26.10.1993 – 30.01.1994

Monet et ses amis

28.05 – 10.10.1993

Diaghilev et les Ballets russes

02.04 – 23.05.1993

De David à Picasso. Chefs-d’œuvre du Musée de Grenoble

16.10.1992 – 21.03.1993

Odilon Redon. Collection Woodner

22.05 – 27.09.1992

50 ans d’art vaudois 1890-1940

14.02 – 10.05.1992

L’Équateur. La terre et l’or

25.10.1991 – 26.01.1992

Bonnard

07.06 – 13.10.1991

Avati. Gravures, dessins, pastels, sculptures

22.02 – 20.05.1991

Bocion. Du Léman à Venise

07.09.1990 – 03.02.1991

Le corps et l’esprit. Trésors de la Grèce antique

02.03 – 22.07.1990

Brianchon

13.10.1989 – 28.01.1990

Daumier. Lithographe et sculpteur

17.03 – 21.05.1989

Chefs-d’œuvre du Musée des beaux-arts de Lyon

09.06 – 24.09.1989

Chefs-d’œuvre des Musées de Liège

24.11.1988 – 12.03.1989

Marquet

12.02 – 05.06.1988

L’or du Pérou

17.06 – 30.10.1988

Hommage aux donateurs. La vie secrète de Salvador Dalí

19.03 – 24.05.1987

Magritte

19.06 – 18.10.1987

Trésors de Barcelone. Picasso, Miró, Dalí et leur temps

10.10 – 28.12.1986

Rodolphe Théophile Bosshard

22.03 – 01.06.1986

De Breughel à Guardi. Collection Bentick-Thyssen

27.06 – 28.09.1986

Chefs-d’œuvre de la Collection du Reader’s Digest

05.12.1985 – 10.01.1986

De Cézanne à Picasso dans les collections romandes

15.06 – 20.10.1985

Chefs-d’œuvre de la Collection Florence Gould

15.02 – 12.03.1985

L’impressionnisme dans les collections romandes

17.06 – 31.10.1984